login
mot de passe

Mot de passe oubli ?
Photographies Cuirassé Richelieu
Photos Cuirassé Richelieu
Accueil      Prsentation  (Mettre jour)      Forum      Actualité / Historique      Rseau      Photographies (Ajouter une photo)      


trois amis sur le richeleu ui se reconnaitront j espère, Brest 1959


avant_après

Richelieu en Indochine en 1945 Photo Antoine Lahitte

Richelieu en Indochine en 1945 Photo Antoine Lahitte

RICHELIEU 29-11-1951 cap sur Brest (Photo gilmaric)

sous la tourelle des 380 sur la plage avant du Richelieu en 1960 à Brest

sur le Richelieu à Brest en 1960 sur la plage avant derriere le brise lames sous la tourelle des 380

Toujours le Richelieu joel.robert085@orange.fr

Photo du Richelieu en 1954 par Joël Robert

J'ai pris cette photo à Toulon en 1954

ecole de manoeuvrier du 01/08/64 au 01/11/64

Le Richelieu,en Amerique ,les copains a La trique

Le Richelieu a Brooklyn

Le Richelieu avec Castelli,Marchelli et La Trique 1942 1945

canonniers ,matelots Le Richelieu et ceux qui se reconnaitrons.........

photos prisent sur Le Richelieu de 1942 a 1946 D'Amerique et Dakar dont Abel,Rossi,Ritou et les autres dont les nom manquent malheureusement


Brest 1974, suite (5) de l'opération.






a bord du richelieu sous la tourelle avant de 380 en 1960




Brest 1974, suite (4) de l'opération.



Novembre 1967, Brest : sur le toit de la BSM, 2 pièces de 380 débarquées; j'ai ouvert une des culasses pour la photo.

Novembre 1967, Brest : sur le toit de la BSM, 2 pièces de 380 débarquées du Rich pour être conservées. dans le fond, on aperçoit le Rich sur coffre.





A bord du Richelieu, le poste G011, sur tribord, à la hauteur de la 1ère tourelle de 380 (le poste des sécuritards : mécanos, électriciens, et Bibi le Tamm Koat.


Brest 1974, suite (2) de l'opération.

En 1974, une des pièces de 380 conservées est installée sous le pont de Recouvrance, près de la porte Tourville. Surprise, l'arsenal a mal calculé son coup : une fois posée, la pièce bascule en avant; il faudra monter un petit soutien en béton.










tape de bouche "Richelieu"

Brest 1974, suite (3) de l'opération.






paques 1953 au large de Bastia arpetts chauffeurs


sur le richelieu en 1960 sur la plage avant sous la tourelle des 380




MESNIL Marceau à bord du:1-6-54 au 30-9-54et du 1-4-55 au 1-10-55




Besse N'jamet & Lecomte au pied de la tourelle AV ECOLE de MANOEUVRE en dec. 1965







on voit a droite de la photo le RICHELIEU désarmé dans la rade de BREST en 1967 avant de partir en ITALIE pour faire des FIATS (voitures)

Plage avant du RICH Une partie des eleves de l'ecole de manoeuvre en oct 1965





Richelieu (29-11-51) Cap sur Brest. (Photo gilmaric)

DD


Le ruban légendé du bonnet du Richelieu. Un clin d'oeil à tous ceux qui ont eu l'honneur de le porter.

"Le nez dans la plume"




1943 : Une photo célèbre : Le Richelieu sous le pont de Brooklyn va subir sa modernisation aux USA. il manque une pièce de 380 mm sur la tourelle supérieure et le télépointeur supérieur sur la tour a été débarque pour réduire le tirant d'air pour passer sous le pont. Il ne sera plus rembarqué, un radar d'artillerie le remplacera avantageusement.

Toulon dans les années 50 : A babord du Richelieu, les croiseurs Suffren et Emile Bertin, le contre torpilleur Albatros..



Dans l'Océan Indien le 12 mai 1944, intégré dans une Task Force alliée. Sur son avant le cuirassé britannique Valiant, et, plus éloigné, un porte avions d'escorte ou de lutte anti sous-marine.

Le Richelieu quitte Brest pour son dernier voyage. Ironie du sort, ce glorieux combattant de la guerre du Pacifique qui lutta contre les forces du Mikado sera acheté par une societé de démolition japonaise et feraillé en Italie à La spezzia en 1968. (Commentaire Daniel Maurice. photo X)

Le Richelieu embossé cul à quai à Brest au début des années 60. Accostés au quai des flotilles, à babord du cuirassé désarmé qui sert de ponton écoles, trois escorteurs rapides E52A dont le Normand (F 765) (commentaire Daniel Maurice . Photo X DR)

Le Richelieu à Brest au début des années 60. Ponton école, il abrite l'école des manoeuvriers et le cours de EOR (élèves officiers de réserve). A couple un ex chasseur de sous marins l'US Navy de qui sert de bâtiment d'instruction à la mer. et le voilier ex allemand Dûchesse Anne. Deux apprentis gabiers godillent sur un youyou. (Commentaire Daniel Maurice. Photo X DR)

Le Richelieu à Brest sert de ponton école. On distingue, sur la plage avant, les emplacements des pièces anti-aériennes de 20 mm qui ont été débarquées.

Le Richelieu au mouillage dans les années 50.

Océan Indien, le 12 mai 1944 : Au premier plan, le croiseur de bataille Renown et au second plan, le cuirassé Valiant. Le cuirassé Richelieu suit les 2 navires de ligne de la Royale Navy. (photo prise par un avion de l'USS Saratoga)

1960 : A bord du Richelieu, devant le brise lames, sous la tourelle une de 380 mm.

Le cuirassé Richelieu à son entrée en service en 1940. (photo X DR)

Un excellent cliché, une vue de 3/4 avant du Richelieu dans son état d'origine. C'est ainsi qu'il était à Dakar après la tentative manquée pour rallier l'AEF menée par la Royale Navy et les FNFL, les 26,27 et 28 juillet 1940. Le Richelieu avait déjà reçu une torpille d'un avion britannique dans une hélice le 8 juillet 1940 et dut combattre amarré à quai. Il perdra une pièce de 380 mm sur la tourelle 2.. (Daniel Maurice . Photo X)

Le Richelieu à la fin de la guerre. Sur la plage arrière les installations aéronautiques d'origine ont été débarquées en 1943 au cours de sa modernisation aux USA. Hangar, grue et catapultes ont fait place à des pièces d'artillerie anti aérienne de 40 et 20 mm. Au début de la guerre, la marine Française, comme d'ailleurs presque toutes les marines étrangères, avait sous estimé la menace aérienne et l'artillerie contre avions était notoirement insuffisante. Seul le Japon qui avait compris le rôle offensif de l'aviation embarquée avait pris soin de protéger ses batiments de surface en les armant d'une DCA efficace. (Commentaire : Daniel Maurice. Photo X)

Le cuirassé Richelieu à Dakar en 1940. Il est entouré d'un filet pare-torpilles. Ce document est intéressant car il montre très bien les installations aéronautiques. On distigue le hangar surmonté et entouré par les 3 tourelles triples de 152 mm. Il pouvait abriter 4 hydravions d'observation "Loire 130". On voit également à tribord, 1 des 2 catapultes "Penhoët" et la grue repliable. En 1943, le Richelieu sera modernisé aux USA et, équipés de radars, ce matériel deviendra inutile. La place ainsi libérée et le poids gagné permettront de renforcer l'arttillerie anti-aérienne.(Commentaire : Daniel Maurice. Photo X)

La tape de bouche Richelieu.

1) 1974 à Brest : A l'aide du ponton grue de 140 tonnes de la DCAN, une des 8 pièces de 380 mm du cuirassé Richelieu est installée sous le pont de Recouvrance, près de la porte Tourville.

2) La pièce est débarquée du ponton grue pour être posée sur le quai.

3) Entre le ponton et le quai, la pièce est dirigée vers son emplacement.

4) La pièce est pratiquement à la verticale du socle sur lequel elle va être posée.

5) Fin (ou presque) de l'opération. Surprise ! Les techniciens de l'arsenal ont mal calculé leur coup. Une fois posée, le pièce bascule en avant...Il faudra construire une petite maçonnerie de soutien en béton pour qu'elle reste stable.

Novembre 1967, à Brest sur le toit de la base sous-marine (BSM) : 2 pièces de 380 mm debarquées pour être conservées. J'ai ouvert une des culasses pour la photo.

Novembre 1967 à Brest, sur le toit de la BSM: 2 pièces de 380 (une demi tourelle) débarquées du "Rich" pour être conservées. Au fond, on distingue sa silhouette, le cul amarré à un coffre.

A bord du Richelieu, le poste G 011, sur tribord, à la hauteur de la 1ère tourelle de 380 mm. C'est le poste des sécuritards, des mécanos et des électriciens. Et le mien... " Bibi" le "Tamm Koat".

Une rare photo du Richelieu dans sa configuration d'origine. On distinge 3 télémêtres sur la tour. Sur la cheminée, le mat arrière est presqu'aussi haut que le mat avant. A l'arrière, le hangar pour 4 hydravions "Loire 130", 2 catapultes "Penhoët" et une grue repliable. Lors de sa modernisation aux USA , le matériel aéronautique rendu obsolète grace à l'installation de radars, sera débarqué. La place rendue disponible permettra de renforcer la défense anti-aérienne (canons de 20 et 40 mm). 1 télémètre sera supprimé et le mat arrière raccourci. (Commentaire : Daniel Maurice. Photo X)

Paques 1953 : Les "arpettes" chauffeurs au large de Bastia

Paques 1953 : Les "arpettes" chauffeurs au large de Bastia.
Partenaires : Rencontres - Sortir, organiser son temps, rester en contact - Service à la personne - Babysitting - Emploi-retraite - Job étudiants - Annoncer une soire - Aronavale - Aronautique navale - Aronautique - Sous-marins - Maistrance - Cercles militaires - Cercles des Armes - Sortir et rencontrer sur Sortie-prive.net

alabordache.fr 1997-2009 Tous droits rservs
Le site www.alabordache.fr est déposé auprès de la CNIL sous la référence : 1109256
En application de la Loi n° 78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art. 26 de la loi), d'accès (art. 34 à 38 de la loi), et de rectification (art. 36 de la loi) des données vous concernant.