login
mot de passe

Mot de passe oublié ?
Présentation, caractéristiques Dragueur Côtier Mercure
Présentation Dragueur Côtier Mercure
Accueil      Présentation  (Mettre a jour)      Forum      Actualité / Historique      Réseau      Photographies      Aide
La Marine nationale en Photo : Dragueur Côtier Mercure
Présentation, caractéristiques Dragueur Côtier Mercure Retour
Ajouter une nouvelle caractéristique

Présentation générale : SupprimerModifier
Le dragueur Mercure était resté seul de son type dans la Marine française. Mais six unités semblables avaient été construites par les chantiers des "Constructions Mécaniques de Normandie" pour la Marine fédérale allemande. En 1979-1980, ce bâtiment a été transformé en garde-pêche et basé à Cherbourg. Ses installations de dragage ont été débarquées. Il reçu une climatisation pour pays froids, ses locaux d'hygiène ont été améliorés et ses transmissions modernisées. La drôme s'est enrichie d'une embarcation pneumatique pour 6 personnes, avec un moteur de 20 chevaux. Il a été réadmis au service actif en décembre 1980. Son équipage comprenait alors : 5 officiers, 14 officiers mariniers et 18 hommes.
Déplacement : SupprimerModifier
400 tonnes
Longueur : SupprimerModifier
44,35 m
Largeur : SupprimerModifier
8,27 m
Tirant d'eau : SupprimerModifier
4,04 m
Numéro de coque : SupprimerModifier
M765
Date admission au service actif : SupprimerModifier
1958
Date mise sur cale : SupprimerModifier
JANVIER 1955
Date lancement : SupprimerModifier
21 FEVRIER 1957
Propulsion : SupprimerModifier
2 moteurs diesels de 1.000 cv chacun 2 hélices à pas variable.
Energie : SupprimerModifier
Gas-oil
Système de combat : SupprimerModifier
1 pi?ce double de 20 mm AA
Port base : SupprimerModifier
BREST
Mission : SupprimerModifier
Comme dragueur de mines, le Mercure il était le bâtiment chef de division de la 23ème Didra, basée à Brest. Equipements de dragage : 2 dragues mécaniques contre mines à orin. 1 drague magnétique à boucle flottante. 1 drague acoustique à marteau électrique. 1 drague acoustique basse fréquence. 1 drague explosive. Comme ptrouilleur, il n'était plus endivisionné.
Déplacement lège : SupprimerModifier
365 tonnes
Vitesse maximale : SupprimerModifier
15 noeuds
Historique : SupprimerModifier
Mis sur cale en janvier 1955 aux Constructions mécaniques de Normandie, il avait été lancé le 21 février 1957 et était entré en service en décembre 1958. Coque en bois, renforcée par des bandes longitudinales en métal amagnétique : charpente en bois de débit et en bois lamellé épais. Déplacement :365 tonnes (400 pc).
Commandant : SupprimerModifier
Hubert de Blois de la Calande (1968)
Retour
Partenaires : Rencontres - Sortir, organiser son temps, rester en contact - Service à la personne - Babysitting - Emploi-retraite - Job étudiants - Annoncer une soirée - Aéronavale - Aéronautique navale - Aéronautique - Sous-marins - Maistrance - Cercles militaires - Cercles des Armées - Sortir et rencontrer sur Sortie-privée.net

©alabordache.fr 1997-2009 Tous droits réservés
Le site www.alabordache.fr est déposé auprès de la CNIL sous la référence : 1109256
En application de la Loi n° 78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art. 26 de la loi), d'accès (art. 34 à 38 de la loi), et de rectification (art. 36 de la loi) des données vous concernant.