login
mot de passe

Mot de passe oublié ?
Actualité Historique Desarme - Fregateasm - georgesleygues
Frégate Anti Sous-Marins Georges Leygues (conserve de la Jeanne d'Arc)
L'actualité / Historique est une page destinée à présenter l'actualité d'une unité. Elle est également destinée à présenter l'histoire d'une unité : son activité passée et future, ses anecdotes, des faits marquants.
Vous pouvez compléter cette page si vous possédez des informations.
Actualité Frégate Anti Sous-Marins Georges Leygues (conserve de la Jeanne d'Arc)
Http://www.meretmarine.com
08 / 01 / 2009
Sujet : La Jeanne d'Arc et le Georges Leygues en Océan Indien


Après avoir quitté Brest le 9 décembre puis fait relâche peu avant Noël à Tunis, la Jeanne d'Arc et le Georges Leygues sont arrivés à Djibouti le 3 janvier pour une escale de quatre jours.

Embarquant les élèves officiers de la marine, le groupe école doit appareiller aujourd'hui pour mettre le cap sur Abu Dhabi, qu'il atteindra mi-janvier. Cette étape sera l'occasion, pour le porte-hélicoptère et la frégate, de s'arrêter quelques jours dans le port des Emirats où la France installe une base interarmées voulue comme un point d'appui dans la région du golfe Persique.

Les deux bâtiments poursuivront ensuite leur campagne d'application en gagnant la ville indienne de Cochin puis Singapour et Djakarta, avant de retraverser l'océan Indien et d'arriver à La Réunion et Maurice en mars. Attendus à Aqaba, en Jordanie, du 1er au 6 avril, la « Jeanne » et le « Georges » franchiront de nouveau le canal de Suez pour regagner la Méditerranée et, après deux ultimes escales à Civitavecchia (Italie) et Lisbonne (Portugal), retrouveront Brest le 5 mai.
Net-marine
31 / 08 / 2008
Sujet : des nouvelles.... de Net-Marine
29 mai : Suite à une avarie partielle de propulsion, le Georges-Leygues, qui participait avec la Jeanne d’Arc à la campagne 2007-2008 du Groupe école d’application des officiers de marine (GEAOM), rentre à Brest de manière anticipée.
Net-marine
31 / 08 / 2008
Sujet : des nouvelles.... de Net-Marine
13 mai : La Jeanne d’Arc et le Georges Leygues débute l’European Cadet Training, un exercice multinational d'une semaine au large de l'Espagne, qui réunit une douzaine de bâtiments européens (français, portugais, allemand, espagnol…).
Alabordache
21 / 03 / 2005
Sujet : Contrat d'entretien des turbines à gaz (TAG)
Rolls-Royce a remporté un contrat de service et de soutien pour le long terme (200 millions d'euros) pour les turbines à gaz qui propulsent 27 bateaux en service dans la Royal Navy, et les marines Françaises, belges et hollandaises. La compagnie des turbines à gaz soutiendra l'Olympus et le Tyne pendant les 12 années à venir, jusqu'à ce que les bateaux soient retirés du service actif. Le contrat a été attribué par le ministère Britannique de la défense au nom de chacune des quatre marines. Rolls-Royce prend la responsabilité d'assurer leur disponibilité afin de garder les bateaux en mer, plutôt que d'entrer dans différents contrats de service et de révision pour chaque turbine à gaz. Monsieur Bach, ministre délégué pour la défense, a déclaré: "je suis très heureux que ce nouveau contrat de soutien de logistique ait été convenu. Ces arrangements fourniront les avantages à long terme à l'industrie. Les ministères bénéficieront dela meilleure utilisation de l'expertise de l'industrie dans la logistique de ces équipement complexe avec moins de bureaucratie, économisant de l'argent qui pourra être employé pour d'autres besoins logistiques".

Les bâtiments concernés pour la France:
Sept frégates de type Georges-Leygues (deux Olympus chacunes).
Alabordache
18 / 02 / 2005
Sujet : La Jeanne d'Arc et le Georges Leygues en escale à Singapour
La Jeanne d'Arc et le Georges Leygues sont en escale à Singapour du 18 au 25 février 2005.

Cette escale fait suite au déploiement dans l'opération Beryx du GEAOM (Groupe Ecole d'Apllication des Officiers de Marine). Cette opération avait pour objet l'aide aux victimes du Tsunami.

Cette escale est aussi l'escale des familles. En effet, programmée pendant les vacances scolaires brestoises, elle permet au familles des marins de se retrouver à mi campagne.

Le GEAOM rejoindra ensuite La Réunion.
Le télégramme
10 / 02 / 2005
Sujet : Le Georges Leygues quitte Sumatra
Mission accomplie pour la Jeanne et le Georges-Leygues qui ont quitté Sumatra mercredi au terme de quatre semaines d'aide aux victimes du tsunami. « Nous avons le sentiment d'avoir été utiles », explique le commandant de la frégate brestoise, le capitaine de vaisseau Pierre-François Graffin.
Concrètement, comment s'est passée la mission ?
Nous sommes arrivés le 14 janvier au large de Meulaboh. L'équipage était très motivé pour cette mission. Une fois au large, ils voulaient absolument aller à terre. Il a fallu les freiner un peu ! Il fallait attendre pour voir ce qu'on pouvait faire... Nous avons vite compris que des bras pouvaient être utiles. Les hommes ont commencé par déblayer un centre commercial complètement dévasté à Meulaboh.
C'était un fatras ! Il fallait ramasser les débris, les évacuer pour les brûler. Quand on tombait sur un corps, les équipes s'arrêtaient et les Indonésiens s'en occupaient. Les équipes ont ensuite participé à la réhabilitation de cinq écoles. Les légionnaires étaient responsables des chantiers et les marins prêtaient leurs bras. Ça a permis de mettre à terre 160 des 200 membres d'équipage du Georges-Leygues.
Etes-vous, vous-même, allé à Meulaboh ?
Oui. C'était impressionnant. C'est comme si une bombe atomique était tombée sur l'île... Il y a une ligne qui fait deux, trois kilomètres à l'intérieur des terres. Avant cette ligne, tout a été détruit, tout le monde est mort... Je suis allé remettre des dons dans une école. Nous avons réfléchi et regardé à bord ce qui pouvait servir. Il y avait beaucoup de matériel de sport. Nous avons amené 50 ballons, des maillots, des cahiers, des crayons, des croissants faits en mer par le boulanger...
Avez-vous travaillé avec d'autres militaires ?
Nous avons eu des contacts avec les Singapouriens pour se répartir les tâches. Il n'y a pas eu de problèmes avec les autorités indonésiennes. Nous n'avons jamais été embêtés : tout ce qu'on leur a proposé a pu se faire.
Et avec les ONG ?
Nous avons eu beaucoup de contacts avec elles. Les hélicoptères étaient là pour transporter leur matériel là où il y avait des besoins. Sur la zone, il y avait beaucoup d'ONG : au début, il y avait une ONG mexicaine spécialisée dans la recherche de cadavres... Action contre la Faim, la Croix Rouge, Médecins Sans Frontières, Télécoms Sans Frontières étaient là aussi.
Il n'y a pas eu de soucis ?
Après la première phase de découverte entre humanitaires et militaires, tout s'est très bien passé !
Quel est le moral à bord ?
Les marins sont un peu fatigués. Entre l'appareillage de Djibouti et la Malaisie, ça fera 38 jours de mer en tout, sur un bateau qui a marché 24 heures sur 24. L'escale est bienvenue ! En même temps, le moral est bon car nous sommes très heureux de ce que nous avons fait. C'était un moment fort pour le Georges-Leygues... Et puis on pense aussi à l'escale des familles qui viennent à Singapour à partir du 18, qui correspond aux dates des vacances scolaires en Bretagne !
A quand le retour à Brest ?
Nous reprenons maintenant la campagne de formation avec la Jeanne. Après Singapour, nous partons sur la Réunion, Madagascar. Nous repasserons à Djibouti. Ensuite le Georges-Leygues ira en Turquie. Nous serons de retour à Brest le 13 mai prochain.
Année : (champs indispensable,sur 4 chiffres)
Mois : (sur 2 chiffres)
Jour : (sur 2 chiffres)
Photo :         (photo de l'unité)
Source :    
Titre :    
Texte :      
Partenaires : Rencontres - Sortir, organiser son temps, rester en contact - Service à la personne - Babysitting - Emploi-retraite - Job étudiants - Annoncer une soirée - Aéronavale - Aéronautique navale - Aéronautique - Sous-marins - Maistrance - Cercles militaires - Cercles des Armées - Sortir et rencontrer sur Sortie-privée.net

©alabordache.fr 1997-2009 Tous droits réservés
Le site www.alabordache.fr est déposé auprès de la CNIL sous la référence : 1109256
En application de la Loi n° 78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art. 26 de la loi), d'accès (art. 34 à 38 de la loi), et de rectification (art. 36 de la loi) des données vous concernant.