login
mot de passe

Mot de passe oublié ?
Actualité Historique Marine - Affretes - abeilleliberte
Abeille Liberté
L'actualité / Historique est une page destinée à présenter l'actualité d'une unité. Elle est également destinée à présenter l'histoire d'une unité : son activité passée et future, ses anecdotes, des faits marquants.
Vous pouvez compléter cette page si vous possédez des informations.
Actualité Abeille Liberté
Rufi j.-f
09 / 02 / 2007
Sujet : abeille liberte


Abeille Liberté à quai
Alabordache
24 / 10 / 2005
Sujet : L'Abeille Liberté est à Cherbourg
L'Abeille Liberté, le nouveau remorqueur de sauvetage en haute mer qui veillera sur le trafic maritime de la Manche et de la Mer du Nord, a pris son service lundi 24 octobre 2005 à Cherbourg (Manche).

C'est un véritable monstre des mers qui va quitter en début de semaine le port de Cherbourg pour ses nouvelles missions de "Saint-bernard" de la Manche, en remplacement de l'Abeille Languedoc, qui officiait depuis 25 ans.

Le nouveau remorqueur, construit par le chantier norvégien "Kleven maritim", a coûté 25,5 millions d'euros au groupe Abeilles International. Il affiche des chiffres impressionnants: long de 80 mètres, soit 13 mètres de plus que son prédécesseur, pour 16,50 de large, il peut, avec ses 21 500 CV, atteindre 19,5 noeuds en vitesse de pointe.

"Pour ses nouvelles missions, l'Abeille Liberté pourra accueillir jusqu'à 300 naufragés car le trafic des ferries est important en Manche", explique Christian Quivillic, directeur d'Abeilles International, tout heureux de livrer ce bateau à la Marine Nationale. Et d'ajouter que ce bateau "a représenté quatre ans de travail pour nos équipes qui souhaitaient l'outil idéal pour prendre en remorque les plus gros porte-conteneurs et pour la protection du littoral".

Par sa rapidité et sa maniabilité, l'Abeille Liberté aura aussi la capacité de travailler dans un environnement toxique, et pourra intervenir pour les opérations de lutte antipollution.

"Ce qui n'était pas le cas avant, puisque pour le naufrage du Ievoli Sun nous avions du faire appel à un navire allemand", ajoute le contre-amiral Edouard Guillaud, préfet maritime de la Manche et de la mer du Nord.

L'Abeille Liberté, confiée au commandant Pascal Potrel et à douze hommes d'équipage, bénéficie aussi d'un confort digne d'un yacht de luxe, avec parquet et fauteuils en cuir.

Ce bateau fait l'objet d'un contrat d'affrètement à la Marine Nationale de huit ans, pour 12.850 euros par jour.

Pour sa part, "l'Abeille Languedoc a réalisé 750 interventions dont 140 remorquages en 25 ans de service, ce qui équivaut à dire qu'elle a rapporté 1.600 fois son coût d'affrètement", conclut le préfet maritime

13 / 10 / 2005
Sujet : L'Abeille Liberté en vue à Cherbourg
Gros événement maritime, jeudi, avec l'arrivée de l'Abeille Liberté. Le nouveau remorqueur de haute mer, l'un des plus puissants du monde, prend la relève de l'Abeille Languedoc.

Jeudi prochain, en fin de matinée, l'Abeille Liberté franchira les passes de Cherbourg, en compagnie de l'Abeille Languedoc. Le nouveau remorqueur de haute mer, sera accueilli par son grand ancien. Forcément, il y aura de l'émotion sur les quais. Ces navires ont une aura. Celle du sauvetage en mer, celle de la capacité humaine à lutter contre les éléments déchaînés. A Cherbourg, l'Abeille Languedoc a fait son temps. Même si le vieux serviteur affrété par la Marine nationale depuis le 14 décembre 1979, n'est pas près de la retraite. En effet, dès que son remplaçant sera opérationnel, l'Abeille Languedoc quittera Cherbourg pour rejoindre les côtes Atlantiques. « Il rentrera alors en chantier pour quelques semaines, le temps d'une complète remise à niveau », précise Christa Roqueblaze, directrice de la communication de Bourbon, la société mère d'Abeilles international, propriétaire du navire.

Sous les ordres du préfet maritime de Brest, le remorqueur sera basé à La Pallice, près de la Rochelle. Les Cherbourgeois nostalgiques pourront toujours le retrouver là-bas.

La relève arrive jeudi. L'Abeille Liberté est un beau costaud. Presque deux fois plus fort que son prédécesseur avec sa puissance de 21 700 CV. Plus fort même que son sistership, l'Abeille Bourbon, qui a pris la relève de l'Abeille Flandre à Brest, en avril 2005. « Le navire vient de subir de nouveaux tests en Norvège. Désormais, sa vitesse maximale est juste en dessous de 20 noeuds, et ses deux treuils sont capables de développer chacun 209 tonnes de traction. » Une puissance largement suffisante pour tirer d'un mauvais pas les plus gros pétroliers et porte-conteneurs existants.

Mauvais temps

Il faudra quelques jours aux deux équipages pour prendre en main ce monstre de technologie, conçu pour naviguer dans les pires conditions météorologiques. Le bateau a été construit aux chantiers de Gdansk en Pologne, et équipé aux chantiers Myklebust près d'Oslo en Norvège. « C'est un navire solide, rapide, performant, manoeuvrable y compris dans le très mauvais temps. Et ce qui ne gâche rien, avec une qualité de finition, un design et des lignes esthétiques extrêmement soignées. »

Les Cherbourgeois pourront en juger par eux-mêmes le 19 octobre. Le navire est lui aussi affrété par la Marine Nationale, pour une durée renouvelable de 14 ans. Il sera disponible 24 heures sur 24 pour des missions de surveillance du trafic maritime. Les Abeilles international ont investi plus de 25 millions d'euros pour ce remorqueur de nouvelle génération : le prix de la tranquillité dans le rail des Casquets.
Alabordache - marine nationale
10 / 10 / 2005
Sujet : L’Abeille Liberté vient renforcer le dispositif de sécurité maritime
L’Abeille Liberté prendra, à partir de fin octobre 2005, la relève de l’Abeille Languedoc dans le dispositif de sécurité maritime sur la façade Manche - mer du Nord.

Le remorqueur d’intervention, d’assistance et de sauvetage (RIAS) Abeille Liberté sera basé à Cherbourg, comme avant lui l’Abeille Languedoc qui ralliera La côte Atlantique pour répondre aux nouveaux objectifs de sécurité maritime dans le Golfe de Gascogne.

L’Abeille Liberté sera alors sous l’autorité du contre-amiral Edouard Guillaud, Préfet maritime de la Manche et de la mer du Nord, responsable d’une zone maritime particulièrement sensible qui s’étend de la Baie du Mont-Saint-Michel à la frontière belge.

Baptisé le 17 novembre prochain à Cherbourg, l’Abeille Liberté aura pour Marraine Madame Annie Blanchet, veuve du Maître d’équipage de l’Abeille Languedoc décédé le 21 avril 1997 dans le cadre de sa mission. La cérémonie sera coprésidée par le contre-amiral Edouard Guillaud, Préfet maritime de la Manche et de la mer du Nord, M. Christian Munier, Directeur Général de BOURBON, et M. Christian Quillivic, Directeur Général Les Abeilles International.

Un remorqueur rapide, puissant, doté d’une excellente capacité de traction

Ce nouveau remorqueur, équipé de moyens de dernière génération, a été conçu en tenant compte de l’expérience acquise depuis les 25 dernières années par Les Abeilles International et les trois préfectures maritimes de Toulon, Brest et Cherbourg.

Dans sa conception, ce remorqueur résulte d’un véritable challenge à l’architecte designer et au chantier, en exigeant que l’Abeille Liberté allie les caractéristiques techniques d’un navire solide et rapide, performant, manœuvrable, y compris dans le très mauvais temps, avec une qualité de finition, un design et des lignes esthétiques extrêmement soignées.

Avec 2 treuils indépendants, développant chacun 200 tonnes de traction et 2 remorques de
1600 mètres, l’Abeille Liberté est à même d’assister et, si nécessaire, de prendre en remorque tous les types de navires en difficulté, notamment les plus gros pétroliers et porte-conteneurs existants.

Sa vitesse maximum atteint 19.5 nœuds, garante de la rapidité d’intervention.

En termes de sécurité, les nouveaux équipements permettront d’intervenir efficacement dans des situations extrêmes. L’Abeille Liberté développe une puissance de 21700 CV et est équipée d’hélices spécifiques, d’un bulbe d’étrave, de 4 propulseurs transversaux avant et arrière, de formes arrières arrondies et d’un franc bord élevé assurant une bonne protection de l’équipage dans les pires conditions météorologiques.

L’Abeille Liberté est le sistership de l’Abeille Bourbon basé à Brest depuis avril 2005.

Un contrat de prestation d’assistance et de sauvetage confié par l’Etat à BOURBON

L’Etat affrète auprès de la société Les Abeilles International, filiale de BOURBON, cinq RIAS qui sont à la disposition des Préfets maritimes 24 heures sur 24, 7 jours sur 7.

L’Abeille Liberté est le second remorqueur d’un nouveau type, après l’Abeille Bourbon. La rusticité, la fiabilité et la redondance en matière de système de sécurité caractérisent cette nouvelle génération de remorqueurs.

Avec l’arrivée de l’Abeille Liberté à Cherbourg, le dispositif des RIAS sous contrat avec l’Etat, fourni par Les Abeilles International, sera le suivant à partir de cet hiver : l’Abeille Bourbon à Brest, l’Abeille Flandre et la Carangue à Toulon, l’Abeille Languedoc sur la façade atlantique.

L’Etat français confirme ainsi, avec ce nouvel affrètement, sa volonté de renforcer le dispositif maritime de prévention des risques de toutes natures sur le littoral comme dans les approches maritimes.

A Propos de la Préfecture maritime de la Manche et de la mer du Nord

Dépositaire de l’autorité de l’Etat en mer, la préfecture maritime de la Manche et de la mer du Nord, dont le siège est à Cherbourg, a pour mission de concourir au respect des lois et des règlements sur un domaine qui s’étend du Mont Saint-Michel à la frontière Belge, soit 870 km de côtes.

A propos de la société Les Abeilles :

La société Les Abeilles SAS, qui regroupe les sociétés Les Abeilles et Les Abeilles International, est la filiale de BOURBON qui réalise une activité de remorquage, d’assistance et de sauvetage en mer. La société Les Abeilles est l’un des tous premiers opérateurs mondiaux de remorquage. La flotte des Abeilles est composée de 70 remorqueurs, dont 22 récemment construits.

Reconnue internationalement pour sa compétence, la compagnie est présente dans une vingtaine de ports en France, en Afrique et dans l’Océan indien et emploie plus de 1100 collaborateurs.

En contrat avec la Marine nationale pour la protection du littoral français et membre de l’International Salvage Union (I.S.U.), la société Les Abeilles International a pour mission d’assurer les opérations de sauvetage en Atlantique, Méditerranée et Manche.

La flotte comprend 5 navires. S’appuyant sur l’expérience et le savoir-faire de ses 115 collaborateurs, Les Abeilles International assure une veille permanente avec des navires prêts à appareiller en moins de 40 minutes, 24 heures sur 24, 7 jours sur 7.
Année : (champs indispensable,sur 4 chiffres)
Mois : (sur 2 chiffres)
Jour : (sur 2 chiffres)
Photo :         (photo de l'unité)
Source :    
Titre :    
Texte :      
Partenaires : Rencontres - Sortir, organiser son temps, rester en contact - Service à la personne - Babysitting - Emploi-retraite - Job étudiants - Annoncer une soirée - Aéronavale - Aéronautique navale - Aéronautique - Sous-marins - Maistrance - Cercles militaires - Cercles des Armées - Sortir et rencontrer sur Sortie-privée.net

©alabordache.fr 1997-2009 Tous droits réservés
Le site www.alabordache.fr est déposé auprès de la CNIL sous la référence : 1109256
En application de la Loi n° 78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art. 26 de la loi), d'accès (art. 34 à 38 de la loi), et de rectification (art. 36 de la loi) des données vous concernant.